Bilan des actions 2018

Affiche de manifestation, 1968. Collection de la Cinémathèque française, A266-002

*Reprise du programme par Christophe Gauthier, professeur d’histoire du livre et des médias à l’époque contemporaine à l’ENC, et Stéphanie E. Louis, coordinatrice des activités de recherche à l’ENC.

Relance des partenariats grâce à différentes réunions et actions communes.

Recrutement d’un vacataire, Louis Paris, de mai à octobre. Il s’est notamment appliqué à la remise en forme des inventaires sommaires établis par Isabelle Conte, puis à une exploration de sources sur la période 1968.

*Chantier « Pédagogie du cinéma et sources audiovisuelles« 

  • 15 mars: Conférence de Richard Copans, en lien avec la Fémis et le Séminaire d’histoire culturelle du cinéma.
  • 29 mars: Conférence de Stéphanie E. Louis sur Jean Douchet, figure de la pédagogie du cinéma au Séminaire d’histoire culturelle du cinéma.
  • 4 avril: Atelier « Images animées pour l’enseignement artistique ». Travail sur les sources audiovisuelles de l’histoire de l’ENSBA avec Alain Carou et Anaïs Ducardonnet. Entretien public avec Jean Douchet.
  • 5-7 avril: Participation au colloque « Le cinéma dans l’enseignement supérieur en France des années 1960 aux années 1980 ».
  • mai: transcription et fiches chrono-thématiques des propos de Richard Copans et Jean Douchet.
Affiche, 56 x 78,5 cm – Atelier populaire de l’ex-École des beaux-arts
BnF, Département des Estampes et de la photographie, ENT QB-(1968) /W3678

*Chantier « 1968 dans les écoles d’art et dans les fonds des Archives nationales »

  • juin-juillet: Consultation des archives de la période des « années 68 » aux Archives nationales.
  • septembre: mise en place de deux tables rondes dans le cadre de la journée d’étude conclusive
  • octobre: élaboration d’une vision synthétique des sources disponibles pour alimenter une histoire de la pédagogie de la création artistique.

*Journée d’étude conclusive: « PÉDAGOGIE DE LA CRÉATION ARTISTIQUE. SOURCES, VALORISATIONS, HISTOIRE ? » ; Journées d’étude – 22 & 23 octobre 2018 – École nationale des chartes


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle travaille en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) depuis 2007. Elle fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.