Projet Reg-Arts: poste à pourvoir aux Beaux-Arts de Paris

Chercheur.e associé.e au projet Reg-Arts

Porté conjointement par l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (Beaux-Arts de Paris), l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et le laboratoire CNRS LIR3S, le projet Reg-Arts a pour ambition d’offrir, à l’horizon 2024, l’accès au registre d’inscription des élèves peintres et sculpteurs de l’École du début du XIXe siècle à 1968 dans une base de données permettant de croiser des informations d’ordre social, géographique ou pédagogique.

Grâce au soutien de la Fondation Malatier-Jacquet, les Beaux-Arts de Paris recrutent un.e chercheur.e, titulaire d’un doctorat ou équivalent pour une durée d’un an et demi.

Ce.tte jeune chercheur.e contribuera à la mise en œuvre scientifique de la base de données Reg-Arts (suivi de la mise en œuvre technique : correction, enrichissement et éditorialisation des données) sous la responsabilité des cheffes de projet au sein des trois institutions partenaires. Il/elle contribuera à l’animation du projet (en particulier, contribution à l’organisation des réunions du comité de suivi et du séminaire accompagnant le projet). Le poste est à temps plein ; le lieu de travail sera partagé entre les Beaux-Arts de Paris et l’INHA, avec possibilité de télétravail.

Compétences requises : bonne connaissance de l’art des XIXe et XXe siècles ; intérêt pour les humanités numériques.

Date du contrat : octobre 2022-mars 2024

Date limite de candidature :  21 juillet 2022

Date des auditions : 30 août 2022

Date de recrutement : 1er octobre 2022.

Les dossiers de candidature (curriculum vitæ, lettre de motivation, liste de travaux) devront parvenir à : alice.thomine@beauxartsparis.fr, copie à nathalie sarvac@beauxartsparis.fr et garcia@beauxartsparis.fr

Tous renseignements complémentaires concernant ce poste peuvent être pris auprès d’Alice Thomine-Berrada (alice.thomine@beauxartsparis.fr), conservatrice en charge des peintures, sculptures et objets des Beaux-Arts de Paris.



Citer ce billet
Stéphanie-Emmanuelle Louis (2022, 1 juillet). Projet Reg-Arts: poste à pourvoir aux Beaux-Arts de Paris. HPCA. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pph4

Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search