PARUTION: Médiatrices des arts. Pour une histoire des transmissions et réseaux féminins et féministes

Les Presses universitaires de Paris Nanterre publient l’ouvrage collectif Médiatrices des arts. Pour une histoire des transmissions et réseaux féminins et féministes, sous la direction de Charlotte Foucher Zarmanian, Hélène Marquié et Frédérick Duhautpas.

L’ouvrage contient 13 textes en plus de l’introduction. Ils sont répartis en trois grandes parties.

  1. Transmettre les pédagogies, devenir enseignante, tisser des filiations
  2. Se regrouper pour se faire connaître et s’organiser
  3. Figures en marge des créatrices: médiatrices des œuvres et des esthétiques

Le sommaire complet peut être consulté via ce lien.

La première partie fait écho à différents projets menés dans le cadre du programme de recherche HPCA, de même qu’une approche croisant musique, danse, arts plastiques et arts scéniques favorise aussi de profitables rapprochements.

L’enjeu de l’ouvrage est de contribuer à ” étudier au prisme des relations de genre la présence, la place, les trajectoires de femmes dans des activités de médiation permet aussi de décentrer le regard porté généralement sur les arts, pour considérer leur existence même comme intrinsèquement liée à des processus de circulation, de diffusion et de mises en réseaux – des savoirs comme des personnes.”


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search