Formation « Les archives d’artistes: diversité des fonds, enjeux et dispositifs de valorisation » (23-24/11/2020)

Comment les artistes créent-ils leurs archives ? Quels types de
documents incluent-elles ? Comment sont-elles collectées,
conservées puis valorisées ? Quel cadre juridique permet d’y
accéder pour en faire profiter la communauté scientifique et en
ouvrir l’accès au plus grand nombre ?

Atelier de Sarah Bernhardt
 © Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Dates et programme

23 novembre 2020

  • 9h30 – 11h30 : Approche théorique : l’essence des archives d’artiste (Déborah Laks)
  • 11h30 – 12h30 : Bases de données  
  • 14h30 – 17h30 : Séance à la Bibliothèque Kandisky – cas d’étude

24 novembre 2020

  • 9h30 – 12h30 : Approche juridique : de la source à sa valorisation (Catherine Hulin)
  • 14h – 17h : Archives vidéo d’artistes et archives de l’art vidéo. Constitution, préservation, valorisation (Alain Carou)

Informations complémentaires et inscription: ici


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle travaille en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) depuis 2007. Elle fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.