Bibliographie “Archives et histoire orale”. Généralités sur l’entretien en histoire de l’art

II. Eclairages spécifiques

II.1 : Pratiques de l’entretien dans le monde de l’art

  • Généralités sur l’entretien en histoire de l’art

Au titre des Eclairages spécifiques proposés par cette bibliographie, dans la sous-section intitulée « Pratiques de l’entretien dans le monde de l’art », voici quelques références permettant d’aborder les singularités de cette pratique en histoire de l’art.

Allen, Gwen. Artists’ Magazines: An Alternative Space for Art. Cambridge : MIT Press, 2011. 368 p.

Batiste, Sarah et James, Philip. Interviews with the Artists: Elements of Discourse. London : CV/Visual Arts Research, 1996. 196 p.

Bätschmann, Oskar. Ausstellungskünstler : Kult und Karriere im modernen Kunstsystem. Köln : DuMont, 1997. 336 p.

Eichhorn, Maria. The artist’s contract. Köln: Walter Konig, 2009. 336 p.

Faust, Wolfgang Max. Bilder werden Worte: Zum Verhaltnis von bildender Kunst und Literatur im 20. Jahrhundert oder vom Anfang der Kunst im Ende der Kunste. München : Carl Hanser, 1977. 268 p.

Fernie, E.C. Art history and its methods a critical anthology. London : Phaidon Press Ltd., 1995. 384 p.

Fifield, William. In search of genius. New York : W. Morrow and C°, 1982. 309 p.

Finkpearl, Tom. Dialogues in Public Art. Cambridge : MIT Press, 2000. 467 p.

Imhof, Dora et al. Oral History in Kunstwissenschaft und Kunst. München : Silke Schreiber, 2010. 160 p.

Lichtin, Christoph. Das Künstlerinterview : Analyse eines Kunstprodukts. Berne : Lang, 2004. 181 p.

Ruf, Beatrix (ed.). Again the metaphor problem and other engaged critical discourses about art : a conversation between John Baldessari, Liam Gillick and Lawrence Weiner moderated by Beatrix Ruf. Trad. de l’allemand par Catherine Schelbert et al ; trad. de l’anglais par Suzanne Schmidt. Wien : Springer, 2007. 141 p.

Verhagen, Erik. « De l’entretien ». Critique d’art, automne 2008, n° 32, p.13-16.

Nous invitons aussi à consulter la revue:

Audio Arts Magazine


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.