Intervention de Jean Da Silva

Artistes-enseignantes à l’Université (1969-1985)

Jean Da Silva professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne est l’auteur d’Une part de Risque. Les Arts plastiques à l’université Panthéon-Sorbonne 1969-2919, (éditions de la Sorbonne, 2020). Il y retrace l’histoire institutionnelle de « l’UER Arts plastiques » officiellement créé en 1970. Cette formation pluridisciplinaire – à la fois pratique et théorique – destinée à de futurs enseignants, chercheurs, animateurs, médiateurs et administrateurs artistiques comme à de futurs artistes, a mis résolument en relation la création artistique contemporaine, alors foisonnante, avec les sciences humaines en plein essor et a impulsé un profond renouvellement des enseignements en arts plastiques en France.  

Merci à Jean Da Silva de nous avoir fourni ces informations.


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle travaille en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) depuis 2007. Elle fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.