29 janvier 2021: Pratiques de l’enseignement du cinéma dans le supérieur : écoles d’art, écoles de cinéma, conservatoires

Tournage à La Fémis. Par JJ Bouhon

La première séance est centrée sur les différentes pratiques d’enseignement liées au cinéma et aux images animées (ce qui peut recouvrir une diversité de disciplines et de gestes techniques) dans les écoles d’art, de cinéma et les conservatoires – en prenant l’exemple des établissements membres ou associés à l’Université Paris Sciences et Lettres : La Fémis, l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, les Beaux-arts de Paris, le Conservatoire national supérieur des arts dramatiques et le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Un état des lieux contemporain sera articulé à une mise en perspective historique, appuyée sur un travail en archives reflétant la diversité de ces enseignements.

« Pédagogies » s’entend nécessairement au pluriel du fait de la variété des situations entre les écoles et au sein même des écoles. Ainsi, La Fémis, école nationale « de cinéma » compte, au sein du cursus principal, dix départements (du scénario à l’exploitation, en passant par l’image, le décor, ou les scriptes) qui forment à autant de métiers distincts. Il s’agira, tout en reconnaissant la diversité, d’interroger la pensée générale de la pratique du cinéma qu’ils impliquent. La situation est différente dans des écoles d’art ou de design, aux Beaux-Arts, ou aux Arts décoratifs, où les enseignements liés à l’image animée, aux arts visuels, à l’animation s’inscrivent dans le cadre plus large d’une formation aux arts ou aux arts appliqués. Enfin, au CNSMDP ou au CNSAD, certains enseignements sont liés à la pratique cinématographique (tel que le jeu d’acteur pour le cinéma, ou la composition de musique pour l’image) qui mobilisent d’autres intervenants, enjeux professionnels et discours.

Cette première séance souhaite esquisser, sans prétendre l’épuiser, un panorama de la diversité de ces pratiques pédagogiques. Quelles formes ces enseignements prennent-ils? Quels savoir-faire et compétences ces enseignements mettent-ils en jeu ? Quels sont les enjeux de pédagogie et de professionnalisation qui en sous-tendent l’organisation ? Quelle histoire peut-on en tracer ?

PROGRAMME

9h: Accueil et Propos introductifs

Introduction du projet de recherche par Gabrielle Chomentowski, Stéphanie E. Louis, Barbara Turquier et Dimitri Vezyroglou

Présentation des documents de l’INA : intervention de Laëtitia Larcher et projection


Panel 1 : Retour historique sur les pratiques pédagogiques dans les écoles

9h30: De quelques exercices à l’IDHEC et à la Fémis , par Barbara Turquier (La Fémis)

9h45: Archives et polymorphisme des enseignements de la pratique du cinéma, par Stéphanie E. Louis (ENC/CJM)

10h: Projection

10h30 : Discussion avec le public

10h45 : Pause

Panel 2 : Enseigner le cinéma dans les écoles d’art aujourd’hui : quels formats et enjeux ?

11h: Table-ronde :

Avec : Grégory Gabriel (directeur des études du CNSAD), Clément Cogitore (artiste et cinéaste, enseignant à l’ENSB), Clarisse Hahn (artiste et cinéaste, co-directrice du département Photo/Vidéo à l’ENSAD), Laurence Berreur (directrice adjointe des études de La Fémis), Philippe Brandeis (directeur des études musicales et de la recherche au CNSMDP).

12h30-13h : Discussion avec le public

Inscription via ce lien.

En partenariat avec l’INA.


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle travaille en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) depuis 2007. Elle fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma.

Une réflexion sur « 29 janvier 2021: Pratiques de l’enseignement du cinéma dans le supérieur : écoles d’art, écoles de cinéma, conservatoires »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.