n°43 d’In Situ- Revue des patrimoine

Plateforme OpenEdition Journals

In Situ, la revue des patrimoines publiée sous l’égide du Ministère de la culture publie un quarante-troisième numéro intitulé “Des écoles d’art académiques aux écoles d’art : des collections et des lieux, un patrimoine à valoriser”. Cet ensemble de texte a vu le jour sous la direction de Morwena Joly-Parvex, conservatrice du patrimoine, cheffe du département de la conservation des collections au Centre des monuments nationaux. La revue est accessible en ligne via la plateforme OpenEdition Journals (n°43).

La directrice de publication résume ainsi l’enjeu de ce numéro ” conçu dans l’idée de rassembler des réflexions plurielles, élaborées par des professionnels de divers horizons. [où] Il ne s’agit pas seulement d’identifier et de reconstituer l’histoire du patrimoine matériel, collections et édifices, mais d’ouvrir la réflexion sur la dimension immatérielle de ce patrimoine et notamment sur la pédagogie artistique, son histoire et son incarnation.”

Après un propos liminaire de Morwena Joly-Parvex, ce très riche numéro se subdivise en quatre parties: “Des collections pour enseigner l’art”, “Des collections pédagogiques ou des galeries d’art?”, “Des lieux emblématiques pour une nouvelle pédagogie”, “Patrimoine vivant, patrimoine immatériel: problématiques actuelles”. Le total représente un ensemble de près de 25 textes. Le numéro est essentiellement francophone, mais certains articles sont publiés en italien ou en allemand. Ils permettent d’associer les approches monographiques des collections à des interprétations plus transversales des sources et phénomènes liés à la pédagogie de l’art.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Stéphanie-Emmanuelle Louis (14 janvier 2021). n°43 d’In Situ- Revue des patrimoine. HPCA. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ppfg


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search