Genèses n°122

Le dernier numéro 122 de Genèses est accessible en ligne. Il contient un article d’Elie Guéraut, intitulé: « Retour à Lergnes. Les mobilités professionnelles contrariées de jeunes diplômées des Beaux-Arts ». Elie Guéraut est sociologue au laboratoire d’études sociologiques sur la construction et la reproduction sociales (Lescores), enseignant à l’université Clermont-Auvergne.

Résumé: « À partir du cas de jeunes diplômées d’écoles d’art dont les aspirations à devenir artistes plasticiennes se heurtent aux droits d’entrée du marché du travail artistique, cet article propose une analyse de la production d’un désajustement durable entre mobilités professionnelles et aspirations subjectives. La première partie de l’article s’attache à rendre compte du processus de production de ces désillusions, à la croisée de cette mobilité professionnelle empêchée et d’un retour contraint à l’espace d’origine, une ville moyenne en déclin. La deuxième partie revient sur le réajustement et l’abandon des vocations artistiques au sein de deux « univers de consolation », la scène associative et le monde privé conjugal. »


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle travaille en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) depuis 2007. Elle fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.