Journée d’études “Paroles d’acteurs” de l’Education nationale/ 11 juin 2021

Sur la question des archives orales, importante dans le programme de recherches HPCA, nous signalons la journée d’études du Comité d’histoire du ministère de l’Éducation nationale (CHMEN) qui se tiendra le le vendredi 11 juin 2021 aux Archives nationales.

En partenariat avec les Archives nationales, le Comité d’histoire du ministère de l’Éducation nationale organise une journée d’étude intitulée : « Paroles d’acteurs » de l’Éducation nationale. Finalités et modalités de la relance d’une collecte d’archives orales (1988 à nos jours).

Pendant plus de vingt ans, le Service d’Histoire de l’Éducation (SHE) a mené une collecte d’archives orales auprès des témoins et des acteurs des politiques de l’éducation depuis 1945. Il s’agissait à la fois de recueillir les témoignages des responsables du système éducatif, de créer des sources qui permettraient aux historiens contemporains ou du futur d’écrire l’histoire du système éducatif et de comprendre le processus de décision pour compléter les sources écrites qui ne rendent que partiellement compte du fonctionnement administratif et politique. En 2011, lorsque disparaît avec l’INRP la mission d’archives orales du SHE, le fonds réunit les entretiens de 283 acteurs représentant plus de 1100 heures d’enregistrement. En novembre 2017, le transfert du fonds aux Archives nationales a marqué la dernière étape d’une chaîne de production d’une enquête orale devenue archive patrimonialisée et « source » pour les historiens. Le Comité d’Histoire de l’Éducation nationale a fixé dans ses priorités la relance de cette collecte. La journée d’étude vise à faire le bilan des archives orales collectées d’un point de vue méthodologique, scientifique et archivistique afin de définir les modalités et les objectifs de la nouvelle campagne d’entretiens. En partant des objectifs de départ et de l’expérience du SHE, il s’agira d’analyser le traitement archivistique et les usages scientifiques du fonds et plus largement des entretiens oraux dans l’écriture de l’histoire de l’enseignement et de son administration à partir de retours d’expérience et d’études de cas.  

Le programme est disponible via ce lien.

En mode hybride, combinant présence restreinte sur le site des Archives nationales et accès en visioconférence.

Lieu: Archives nationales – 59 rue Guynemer – 93383 – Pierrefitte-sur-Seine cedex (nombre de places limitées à 60 participants). Pour des raisons liées à la crise sanitaire cette journée pourra éventuellement se transformer en séance uniquement tenue en visioconférence.  

Pour tous renseignements, contacter : Bénédicte GIRAULT (benedicte.girault[at]cyu.fr) ou Jean-François CONDETTE, président de la Commission exécutive du CHMEN (jeanfrancois.condette[at]univ-lille.fr ) . INSCRIPTIONS auprès du secrétariat général exécutif du CHMEN, Sébastien ABDUL :sebastien.abdul[at]education.gouv.fr .


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.