Séminaire “Artistes-enseignantes: La transmission au prisme du genre au XXe siècle”

Edmond Morin, « carte-adresse de Mme Léon Bertaux », reproduit dans Léon Maillard, Les Menus et programmes illustrés, invitations, billets de faire part, cartes d’adresse, petites estampes, du XVIIe siècle
jusqu’à nos jours, Paris, G. Boudet, 1898, p. 284.

Dans la lignée du colloque que nous avions coorganisé sous sa direction, Déborah Laks propose un séminaire à Dijon. Il sera accueilli à l’école des Beaux-Arts et débutera le 14 octobre prochain.

On connaît un certain nombre des difficultés auxquelles se heurtent les artistes femmes : manque de visibilité institutionnelle et de soutien par le marché, subordination aux artistes hommes de l’entourage, marginalisation, cantonnement à des rôles techniques, absence ou retard de la reconnaissance, … Mais qu’en est-il de leur place dans les écoles d’art ? L’école peut-elle prendre le relais de l’institution et leur fournir une autre visibilité ? Alors que l’importance des professeurs semble majeure, qu’ils marquent par leur enseignement des générations de jeunes artistes, et bénéficient pour leur propre production de l’émulation du groupe, quelle place est réservée aux artistes femmes dans les écoles d’art ? L’évolution historique est lente mais la proportion d’artistes femmes enseignantes augmente. En revanche, qu’en est-il de la reconnaissance sociale qui est associée à ces fonctions ? Est-elle la même pour les artistes femmes et pour les artistes hommes ? La question du choix, de l’accessibilité, de la carrière doivent être soulevées. Prendre en compte l’enseignement permet aussi de révéler des mécanismes de genre à la fois pour les artistes enseignantes et pour les étudiantes. La présence d’artistes femmes enseignantes dans les
écoles modifie en effet un certain nombre de dynamiques de pouvoir et de projection.

Programme

14 octobre :

Introduction du séminaire.

Médiatrices des arts. Pour une histoire des transmissions, réseaux, solidarités féminines et féministes Eva Belgherbi (Université de Poitiers – École du Louvre) : Sculptrices enseignantes au tournant du XXe siècle

Présentiel : inscription préalable à accueil@ensa-dijon.fr avant le 14 octobre 12h et présentation du Passe-Sanitaire. Distanciel : pour obtenir un lien de connexion Teams, écrire à lambert.dousson@gmail.com

25 novembre :

Figure pionnière Ida Soulard (École des Beaux-arts de Nantes) : Une histoire textile de la modernité : Anni Albers et les ateliers textiles, du Bauhaus au Black Mountain College (1923 – 1965)

10 décembre :

Circulations et transferts internationaux Claire Hoffman (Centre culturel Suisse, Paris) : Maria Lassnig, à l’École des arts appliqués de Vienne

Février 2022 :

Enseigner aujourd’hui Clélia Barbut (Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

Déborah Laks, CNRS, direction scientifique et organisation
Lambert Dousson, ENSA Dijon, organisation



Citer ce billet
Stéphanie-Emmanuelle Louis (2021, 11 octobre). Séminaire “Artistes-enseignantes: La transmission au prisme du genre au XXe siècle” HPCA. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://hpca.hypotheses.org/721

Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search