14 décembre 2021: séminaire HPCA-Hastec, séance 4

Etudiants des Beaux-Arts, Paris, c. 1870. Collection Marc Verat.

Dans le cadre du projet « Pédagogie dans les écoles d’art » soutenu par le Labex Hastec, la quatrième séance du séminaire se tiendra le 14 décembre 2021 à l’Ecole nationale des chartes, salle Delisle. pour des raisons sanitaires, merci de vous inscrire à recherche@chartes.psl.eu pour participer à cet après-midi. La rencontre peut aussi être suivie sur Zoom: demandez le lien à recherche@chartes.psl.eu

Cette séance s’intitule:

Outils prosopographiques pour l’histoire de l’enseignement de la création artistique.

Le programme a été conçu en collaboration avec Alice Thomine, de l’ENSBA, et porteuse du projet Reg-Arts

Programme et intervenant.e.s

14h : Accueil

14h15 : Introduction, par Edouard Vasseur (professeur, Ecole nationale des Chartes)

14h30 : Présentation du projet de base de données « Reg-Arts », par Alice Thomine-Berrada (conservatrice du patrimoine, Les Beaux-Arts de Paris) et France Nerlich (directrice du département des études et de la recherche, INHA)

14h45 : Introduction aux enjeux de la prosopographie, par Olivier Canteaut (professeur, Ecole nationale des Chartes)

15h15 : questions et pause

15h45-17h15 : Etude des trajectoires étudiantes : sources, outils, méthodes

Table ronde dirigée par Déborah Laks (CNRS), avec:

Guillaume Tronchet (haut fonctionnaire, responsable du programme ANR GlobalYouth) 

Caroline Barrera (Maître de conférences en histoire contemporaine, Institut National Universitaire Champollion, Albi)

Emmanuelle Delattre-Destemberg (Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, Université Polytechnique Hauts-de-France, Valenciennes, coordinatrice du projet ANR “EnDansant”)

17h30: Synthèse, par Antoine Courtin (chargé de développement de projets numériques – centre de ressources et de recherche du musée d’Orsay)


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.