Les écoles de cinéma au XXe siècle : objet d’Étude privilégié pour une histoire transnationale des circulations artistiques et politiques/ PROGRAMME

Journée d’étude Université Paris 1 – Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS) UMR 8058 – Mardi 24 novembre 2020

Continuer la lecture de « Les écoles de cinéma au XXe siècle : objet d’Étude privilégié pour une histoire transnationale des circulations artistiques et politiques/ PROGRAMME »

Programme de recherches ACA-RES

Le programme de recherches ACA-RES- Les académies d’art et leur réseaux dans la France préindustrielle a vu le jour au sein du FRAMESPA, laboratoire de l’Université Toulouse Jean Jaurès. Il est porté par Anne Perrin-Khelissa, maîtresse de conférences, et Emilie Roffidal, chargée de recherches au CNRS. Un organigramme complet peut être consulté en ligne, ici.

Page d’accueil du carnet Hypothèses d’ACA-RES
Continuer la lecture de « Programme de recherches ACA-RES »

Carnet “Histoire orale et archives orales”

Le carnet Hypothèses “Histoire orale et archives orales. Carnet dédié à l’enquête orale en histoire et en histoire de l’art” a été créé en 2020 à l’initiative d’Ariane Mak.

Continuer la lecture de « Carnet “Histoire orale et archives orales” »

Projet “Enseigner l’invention et la création dans les arts et les techniques”/ Labex CAP

Le micro-projet ” Enseigner l’invention et la création dans les arts et les techniques” a été mis en oeuvre depuis 2012 par Valérie Nègre et Eléonore Marantz, dans le cadre du Labex CAP-Création, Arts, Patrimoine.

Son objectif était de ” de saisir, à travers les modalités pédagogiques, les processus d’invention et de création dans les arts, les arts décoratifs, l’architecture et les techniques. L’hypothèse principale est que l’enseignement est un terrain d’étude privilégié pour «saisir»ces processus. En premier lieu, parce qu’il implique que les pratiques, les méthodes et les modèles inventifs soient explicités à des fins de transmission, mais aussi parce qu’il permet de saisir ces processus dans leur double dimension individuelle et collective” (cf. fiche de synthèse 2014-2015).

Il s’est notamment concrétisé à travers des séminaires, conférences, colloques, la numérisation de corpus documentaires et une publication de référence: Architectures manifestes. Les écoles d’architecture en France depuis 1950. L’ouvrage a été publié en 2018 sous la direction d’Eléonore Marantz et Guy Lambert, aux éditions MétisPresses dans la collection Vues d’ensemble ( cliquez ici pour voir la fiche de l’ouvrage).

Projet « L’enseignement des arts plastiques entre 1933 et 1999 : l’avant-garde en héritage » / CNRS

Déborah Laks est chargée de recherche au CNRS, membre du Centre Georges Chevrier – Sociétés et sensibilités (UMR 7366- CNRS uB). Elle a été recrutée pour y développer un projet intitulé : « L’enseignement des arts plastiques entre 1933 et 1999 : l’avant-garde en héritage ». Au cours de cette recherche, elle entend constituer une histoire de l’enseignement artistique dans la seconde moitié du XXe siècle qui interroge le fonctionnement des écoles d’art comme laboratoires sociaux et esthétiques.

Elle collabore avec l’équipe d’HPCA, notamment pour l’organisation du séminaire/atelier créé en 2019 au Centre Jean Mabillon.

Pour en savoir plus sur Déborah Laks, cliquez ici.

Projet “Transformations de l’enseignement de l’art”/ EUR ARTEC

Le projet “Transformations de l’enseignement de l’art” est mené conjointement par l’Université Paris 8 (Pr. Jérôme Glicenstein) et les Archives nationales (Clothilde Roullier). L’ENSAD et l’ENSBA y sont associées. Il s’inscrit dans le cadre de l’EUR Artec.

L’argument scientifique de ce programme est disponible ici.

Au cours de l’année 2019, plusieurs actions ont été développées et notamment un séminaire et une journée d’étude.

Le projet HPCA a été invité à faire état de ses travaux en cours lors de la première séance de séminaire du 15 mars 2019. Nous avons proposé une Table ronde sur les sources audiovisuelles relatives à l’ENSBA et à l’ENSAD : Alain Carou (Bibliothèque nationale de France), Anaïs Ducardonnet (Université Paris-1), Stéphanie Louis (École nationale des Chartes) . Louis Paris, ancien vacataire sur le projet, a également présenté le résultat de son exploration des fonds des Archives nationales autour du moment 1968.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search