Séminaire Reg-Arts 2023-2024

Le séminaire de recherche “Trajectoires plurielles : les élèves de l’École des beaux-arts de Paris , 1800-1968” mené dans le cadre du programme REG-Arts reprend pour 2023-2024 sous la direction d’Alice Thomine Berrada (ENSBA), France Nehrlich (INHA) et Déborah Laks (CNRS).

Continuer la lecture de « Séminaire Reg-Arts 2023-2024 »

Alexandrine: ressources documentaires des Beaux-Arts de Paris

L’Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris a mis en ligne le portail Alexandrine afin de signaler et donner accès à ses ressources documentaires. En lien avec l’histoire de la pédagogie de la création artistique, on y trouvera des éléments intéressants.

La section “Collections” offre un parcours à travers les oeuvres des élèves d’hier à aujourd’hui. Des articles thématiques expliquent les oeuvres et donnent des pistes d’approfondissement (ex: sur les dessins scolaires ou les collections scolaires).

La section “Bibliothèque numérique” devrait donner accès (entre autres) aux archives de l’école, à des images de diplômes. Un diporama des images de diplômes 2022 est disponible sur la page d’accueil.

Les Helvètes et le concours d’entrée à l’École des beaux-arts, crainte ou désintérêt ? (1850-1900) 

par Coraline Gajo-Guyot

« J’ai l’honneur de vous présenter un élève de l’École des Beaux-Arts de Paris, atelier de Gérôme.- Depuis ce matin je fonctionne comme tel, et je n’ai rien de plus pressé que de venir vous l’annoncer », Lettre d’Eugène Burnand à ses parents, Paris, le 28 octobre 1872, bibliothèque cantonale et universitaire, fonds Eugène Burnand, IS 4989.

La seconde moitié du XIXe siècle est marqué par un profond changement de l’image de l’École des beaux-arts qui, peu ou prou, voit son hégémonie pédagogique être remise en cause par des débats institutionnels. Les artistes suisses, venant à Paris pour y acquérir des savoirs pratiques, mais aussi et surtout un capital symbolique, sont ainsi directement confrontés à cette mutation engendrée parce que l’institution ne répond plus réellement aux besoins de ceux et celles qui la constitue. Une réalité dont ils semblent conscients et à l’aune de laquelle ils fondent leur choix de formation.

Continuer la lecture de « Les Helvètes et le concours d’entrée à l’École des beaux-arts, crainte ou désintérêt ? (1850-1900)  »

Élèves et modèles, une éducation teintée de brutalité : récits d’humiliations au sein des ateliers d’artistes au XIXème siècle, lieu d’homosocialité et de compétitivité

Anonyme, Atelier de Jean-Léon Gérôme, 1900

La question soulevée dans cette proposition fait avant tout référence à deux travaux de mémoires réalisés en 2016 et 2018, traitant spécifiquement de la présence des femmes (artistes, modèles, massières) au sein du paysage éducatif et artistique de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle, notamment à l’École des Beaux-Arts de Paris.

Continuer la lecture de « Élèves et modèles, une éducation teintée de brutalité : récits d’humiliations au sein des ateliers d’artistes au XIXème siècle, lieu d’homosocialité et de compétitivité »

Travaux d’élèves de l’ENSAD : quelques ressources audiovisuelles de l’INA

La séance d’Atelier Condorcet-HPCA du 23 juin 2022 a été l’occasion de travailler, entre autres, sur les enseignements d’images animées de l’ENSAD. En lien avec cette rencontre, nous avons pu publier plusieurs fiches fonds dans le Guide des sources HPCA. Le début de cette intégration des fonds audiovisuels au guide est dû à la précieuse collaboration d’Antonin Branger, étudiant à Paris 1 stagiaire sur le projet HPCA en 2022, et Laëtitia Larcher, Chargée de mission en documentation et valorisation à l’INA.

Voici les liens vers les fiches désormais disponibles:

Continuer la lecture de « Travaux d’élèves de l’ENSAD : quelques ressources audiovisuelles de l’INA »

SEMINAIRE Reg-Arts : autour du registre des anciens élèves peintres et sculpteurs de l’École des beaux-arts

Entre 1800 et 1968, plus de 13 000 élèves peintres et sculpteurs se sont inscrits à l’École des beaux-arts de Paris. Dans le cadre du projet de publication numérique des registres d’inscription de l’École (Beaux-arts de Paris, CNRS et l’INHA), ce séminaire a pour objet d’interroger les données contenues dans ces documents et d’en sonder la richesse. Les informations sur l’origine géographique des élèves, leur genre, leur âge, leur parcours scolaire, leur adresse à Paris et leur garant doivent être soumises à une lecture critique. Ces données permettent d’interroger l’idée d’atelier, de généalogies et réseaux artistiques mais aussi les trajectoires transrégionales et transnationales dans leur durée, la féminisation croissante de la population étudiante, les effets de masse et de distinction, etc. À partir de cette formidable mine, le séminaire offrira l’occasion de croiser des approches disciplinaires, ainsi que le regard des spécialistes de l’histoire de la pédagogie artistique et celui des actuels et anciens enseignants et des élèves de l’École.

Programme du séminaire 2022-2023

Continuer la lecture de « SEMINAIRE Reg-Arts : autour du registre des anciens élèves peintres et sculpteurs de l’École des beaux-arts »

Le projet Reg-arts

L’Atelier de Gustave Moreau à l’école des Beaux-Arts de Paris, vers 1897-1898. Droits: Beaux-Arts de Paris

Porté conjointement par les Beaux-Arts de Paris, le CNRS et l’INHA, le projet REG-ARTS a pour objectif l’établissement d’une ressource essentielle pour l’histoire de l’art : l’accès numérique enrichi aux registres d’inscription des étudiants peintres et sculpteurs de l’École des beaux-arts de Paris entre 1813 et 1968. L’ouverture de ces données au public à l’horizon 2024, permettra de croiser des informations d’ordre social, géographique ou pédagogique, contribuant ainsi au renouvellement de l’histoire des Beaux-Arts de Paris qui a pu, depuis plusieurs années, bénéficier du développement des études consacrées à l’histoire de la pédagogie de la création artistique et des évolutions de la recherche en histoire de l’art, qui s’est ouverte aux questions de genre, de mondialisation, de race et d’altérité, ainsi qu’aux considérations politiques, sociales ou économiques.

Ce programme est réalisé grâce au soutien de la Fondation Malatier-Jacquet, abritée par la Fondation de France.

Enseigner hors les murs

Sculptures monumentales à Rueil Malmaison

11’22’’, vidéo couleur

Réalisation : Olivier Kürzer

École nationale des arts décoratifs, 1999

Arch. nat., 20140249/2

Comment garder la trace d’une pédagogie hors les murs ? Le documentaire d’Olivier Kürzer (technicien audiovisuel à l’ENSAD) Sculptures monumentales à Rueil Malmaison, apporte quelques éclairages sur les relations entre un enseignant et ses étudiants, dans le contexte particulier de projet de création artistique en région parisienne. Qu’elle ait été conçue ou non dans cette optique, cette archive audiovisuelle nous montre, autant dans les attitudes, les silences, les actions ou les rares paroles prises sur le vif, comment l’enseignant se comporte avec ses étudiants et vice-versa. Il va de soi que cette archive, d’une courte durée dans sa version montée, n’a aucune vocation exhaustive. Il n’en demeure pas moins qu’elle demeure une des rares traces d’une situation pédagogique rarement documentée par d’autres sources.

Continuer la lecture de « Enseigner hors les murs »

« L’essentiel de notre pédagogie est lié au faire »

La section du mobilier

15’10’’, vidéo couleur

Réalisation : Olivier Kürzer

École nationale des arts décoratifs, décembre 1997

Arch. nat., 20140249/1

Dans les années 1990, la formation des étudiants de l’ENSAD n’est pas orientée vers la recherche telle qu’on l’entend dans le cadre d’un doctorat universitaire. L’École forme avant tout des professionnels aptes à intégrer le monde du travail, mais n’exclut pas dans le cadre de ses formations de troisième degré la possibilité de faire de la recherche au sens de prospection. Ce documentaire sur la section mobilier, réalisé par Olivier Kürzer, technicien audiovisuel à l’ENSAD, donne la parole aux enseignants, mais également aux étudiants et aux intervenants extérieurs. Au-delà des mots, la captation in situ dans différents lieux de l’École et dans des institutions partenaires permet d’appréhender visuellement et auditivement le contexte d’une époque.

Continuer la lecture de « « L’essentiel de notre pédagogie est lié au faire » »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search