Marc Verat – Page Personnelle

Marc Verat est un peintre contemporain français dont la production s’étend du surréalisme à la peinture académique[1] en passant par le montage (mélanges de photographies de lieux chargés d’histoire, de tableaux de peintres pompiers et de dessins)[2]. Il a fréquenté plusieurs écoles d’art en France (Reims, Besançon) et à l’étranger (La Plata en Argentine), et exerce aussi des activités d’enseignement à Nevers.[3] Il propose une page personnelle hébergée par orange dont certains contenus peuvent avoir un intérêt pour les observations menées dans le cadre du programme de recherche HPCA.

Continuer la lecture de « Marc Verat – Page Personnelle »

12 novembre 2021: Séminaire “Enseigner la photographie en Europe”

Dans le cadre de Paris Photo, matie de séminaire sur le thème “Enseigner la photographie en Europe” se tiendra à la BnF le 12 novembre de 9h30 à 12h30.

Programme détaillé via ce lien:

https://www.ens-louis-lumiere.fr/sites/default/files/2021-11/A5_Enseigner-la-photo%20V2.pdf

22 octobre 2021: séminaire pluridisciplinaire Hastec

Dans le cadre de sa dixième année au sein du Labex Hastec, le séminaire pluridisciplinaire “La prosopographie: objets et méthodes” proposera le 22 octobre 2021, une séance consacrée aux “Femmes artistes”.

Au programme de cette séance:

– Anne Debrosse (Univ. de Poitiers / FoReLLIS), Les poétesses grecques de l’Antiquité ou comment un groupe est constitué par la réception

– Suzanne Rochefort (EHESS / CRH), La professionnalisation des comédiennes à Paris dans le second xviiie siècle : ce qu’apporte la prosopographie

– Emmanuelle Delattre-Destemberg (UPHF / CRISS), Quand la prosopographie permet de lire les corps : le cas du rat d’Opéra au xixe siècle

Ce séminaire est organisé par le LAMOP, l’UMR Triangle et les Archives nationales, avec le soutien du LabEx HaStec, d’ANHIMA et de l’IHMC

Le séminaire a lieu le vendredi de 14 h à 17 h, en présentiel à la Sorbonne (14, rue Cujas – Paris Ve – galerie J.-B. Dumas, esc. R, salle Perroy) et en distanciel sur Zoom. Informations complémentaires ici.

D’autres séances ou interventions pourront intéresser les recherches sur l’histoire de la pédagogie de la création artistique. Nous signalons notamment la séance du 11 mars 2022, dédiée à la prosopographie des musiciens. Programme complet ici.

Séminaire “Artistes-enseignantes: La transmission au prisme du genre au XXe siècle”

Edmond Morin, « carte-adresse de Mme Léon Bertaux », reproduit dans Léon Maillard, Les Menus et programmes illustrés, invitations, billets de faire part, cartes d’adresse, petites estampes, du XVIIe siècle
jusqu’à nos jours, Paris, G. Boudet, 1898, p. 284.

Dans la lignée du colloque que nous avions coorganisé sous sa direction, Déborah Laks propose un séminaire à Dijon. Il sera accueilli à l’école des Beaux-Arts et débutera le 14 octobre prochain.

Continuer la lecture de « Séminaire “Artistes-enseignantes: La transmission au prisme du genre au XXe siècle” »

Lancement du site cherestoutes.fr

© Collectif Après la pluie

Le site internet « Chères toutes », dont le projet avait été notamment présenté lors du colloque “Artistes-enseignantes au XXe siècle: la transmission au prisme du genre”, sera lancé le 19 mai 2021 à 19h. Pour valoriser les témoignages et paroles de femmes, quel que soit ou ait été leur statut à l’ENSAD (étudiantes, enseignantes, responsables d’ateliers, membres du personnel), le site cherestoutes.fr “s’appuie sur une série d’entretiens, et fait se croiser des points de vue variés et complexes traversant les époques, de 1968 à aujourd’hui”. Il met aussi à disposition des ressources photographiques et des documents. L’ensemble permettra de conserver et transmettre ces
“expériences liées au genre dans une école d’art et de design,
espace de liberté comme de domination et de pouvoir”.

Le lancement prendra la forme d’un événement coordonné par l’ENSAD à partir du mercredi 19 mai. Des soirées radiophoniques les 19, 20 et 21 mai 2021 seront retransmises en live sur revuedecor.fr.

Continuer la lecture de « Lancement du site cherestoutes.fr »

Genèses n°122

Le dernier numéro 122 de Genèses est accessible en ligne. Il contient un article d’Elie Guéraut, intitulé: « Retour à Lergnes. Les mobilités professionnelles contrariées de jeunes diplômées des Beaux-Arts ». Elie Guéraut est sociologue au laboratoire d’études sociologiques sur la construction et la reproduction sociales (Lescores), enseignant à l’université Clermont-Auvergne.

Résumé: “À partir du cas de jeunes diplômées d’écoles d’art dont les aspirations à devenir artistes plasticiennes se heurtent aux droits d’entrée du marché du travail artistique, cet article propose une analyse de la production d’un désajustement durable entre mobilités professionnelles et aspirations subjectives. La première partie de l’article s’attache à rendre compte du processus de production de ces désillusions, à la croisée de cette mobilité professionnelle empêchée et d’un retour contraint à l’espace d’origine, une ville moyenne en déclin. La deuxième partie revient sur le réajustement et l’abandon des vocations artistiques au sein de deux « univers de consolation », la scène associative et le monde privé conjugal.”

Pratiques et imaginaires de l’archive autobiographique en architecture

  • œuvre, document, archive

Pour toute discipline, la légitimité et la validité scientifique d’une source de recherche sont sous-tendues par de nombreux critères, parmi lesquels la fiabilité accordée au statut même de la source.

En cela, la source autobiographique est soumise à controverse. Production d’auteur.e et non de chercheur.e, son contenu ne vise ni l’exhaustivité, ni l’objectivité, tandis que son dessein premier ne consiste pas à produire de la connaissance scientifique.

Une source autobiographique peut se décliner en différents formats qui orientent la réception du.de la chercheur.e : de l’œuvre publiée, au document isolé ou à l’archive constituée.

Continuer la lecture de « Pratiques et imaginaires de l’archive autobiographique en architecture »

Captations du colloque “Artistes-enseignantes au XXe siècle”/ Now on line!

Les captations du colloque “Artistes-enseignantes au XXe siècle: la transmission au prisme du genre”, organisé en partenariat avec le CNRS et AWARE, sont désormais en ligne.

Les liens suivant vous permettront de découvrir les enregistrements soit directement sur la chaîne YouTube de l’ENC, soit dans le cadre de billets contenant des informations complémentaires transmises par les intervenants et intervenantes.

***

The recordings of the conference “Artist-teachers in the 20th century: transmission through the prism of gender”, organised in partnership with the CNRS and AWARE, are now online.

The following links will allow you to discover the recordings either directly on the ENC’s YouTube channel, or in the form of tickets containing additional information transmitted by the speakers.

Continuer la lecture de « Captations du colloque “Artistes-enseignantes au XXe siècle”/ Now on line! »

Intervention de Clélia Barbut

Étudier la transmission, entre circulation des savoirs et des affects. Le cas du fonds d’archives de Nathalie Magnan.

Continuer la lecture de « Intervention de Clélia Barbut »

Intervention d’Adélie Le Guen

L’enseignement artistique lesbien de Terry Wolverton : prise de parole des artistes femmes et performances de genre.

Continuer la lecture de « Intervention d’Adélie Le Guen »

Intervention d’Aline Derderian

Performer et bâtir à la fin des années soixante : Pratique d’un discours corporalisé au sein du Feminist Art Program

Continuer la lecture de « Intervention d’Aline Derderian »

Intervention de Laurie Gangarossa

Denise Scott Brown, enseigner l’architecture à la première personne du singulier.

Continuer la lecture de « Intervention de Laurie Gangarossa »

Rencontre avec le Collectif Après la pluie

Chères toutes, paroles d’enseignantes. La voix de Fabienne Vansteenkiste

Continuer la lecture de « Rencontre avec le Collectif Après la pluie »

Intervention d’Alexandra Panzert

Art School Reform of the Weimar Republic: Change as a Chance for Women Artists as Teachers?

Continuer la lecture de « Intervention d’Alexandra Panzert »