12 novembre 2021: Séminaire “Enseigner la photographie en Europe”

Dans le cadre de Paris Photo, matie de séminaire sur le thème “Enseigner la photographie en Europe” se tiendra à la BnF le 12 novembre de 9h30 à 12h30.

Programme détaillé via ce lien:

https://www.ens-louis-lumiere.fr/sites/default/files/2021-11/A5_Enseigner-la-photo%20V2.pdf

Colloque “Artistes-enseignantes au XXe siècle : la transmission au prisme du genre” / Appel à contributions

Tout au long du XXe siècle, les écoles d’art et de design européennes font l’objet de critiques, de réformes et de réinventions successives. Les réseaux de validation, les carrières, ainsi que les échelles de valeur sur lesquels elles reposent sont en partie rendus obsolètes à la suite des premières avant-gardes. Perdant là une de ses raisons d’être, l’enseignement artistique traditionnel se voit dès lors constamment réévalué. Les méthodes, les techniques et les attitudes qu’elles transmettent sont ainsi régulièrement modifiées : on cherche à rendre l’enseignement plus pertinent, notamment en l’ouvrant davantage au contemporain. De multiples modèles sont ainsi testés en Europe et dans le monde : le Bauhaus, le Black Mountain College, CalArts, l’École d’Ulm, la Freie Internationale Universität, le Banff Centre for Arts and Creativity, La Cambre ou plus récemment Le Fresnoy, ainsi que de nombreuses écoles d’été indépendantes et éphémères. Partout le paysage se complexifie : la circulation des étudiant·e·s, des artistes et plus généralement des formes et des idées contribue, malgré des contextes nationaux différents, à une mutation globale de l’enseignement artistique. C’est dans ce contexte général de renouvellement qu’intervient l’accession progressive d’artistes femmes à des postes d’enseignement. Certaines ont été durablement associées à cette pratique, c’est le cas d’Anni Albers, Marianne Brandt, Lygia Clark, Doris Stauffer, Gina Pane, tandis que pour d’autres, cette activité demeure un pan peu connu de leur carrière, comme pour Maria Lassnig, Lea Lublin, Annette Messager par exemple. Parmi beaucoup d’autres, ces parcours particuliers donnent à penser non seulement les structures hiérarchiques sous-jacentes des différentes institutions de l’art mais aussi les voies de leur progressif renouvellement au cours du XXe siècle. A un niveau plus théorique, ce sont aussi les méthodes et peut-être les contenus eux-mêmes de la transmission pédagogique dont les impensés sont éclairés par l’arrivée des femmes dans les écoles d’art. À l’occasion de ce colloque, nous proposons donc de penser l’enseignement artistique au XXe siècle au prisme du genre afin de comprendre comment les écoles d’art et de design ont pu devenir les sites privilégiés de la lutte pour la visibilité que mènent alors ces artistes.

Continuer la lecture de « Colloque “Artistes-enseignantes au XXe siècle : la transmission au prisme du genre” / Appel à contributions »